Quelque part au sud-ouest de Majunga
septembre 2005
Le classique enlisement et juste avant d'arriver au camp ! Alors il faut tout décharger pour se désensabler. Merci le treuil et le deuxième 4x4...

A l'arrière plan, une partie du lac immense

La plage au bord de la mer ?

Non non, on est bien au bord du lac à une quarantaine de kilomètres de l'océan. Sable d'un blanc si pur qu'on supporte bien les lunettes de soleil.

Et un vaza dans l'ombrage, pendant que les autres transpirent à décharger les véhicules...

Petit apéro, obligé, avant d'installer le campement.
Des villagois du coin, même si on ne les voit pas, ne tardent pas à arriver et nous proposent un poisson du lac fraîchement pêché. Peut-être un capinaine rouge qui remonte les rivières.

8 kg pour 40.000FMG ( 2,60 euros)

Il finira en tranches en grillade du soir.

Au premier coup de feu, les enfants sont là, toujours prêts à aller ramasser les canards tombés dans les rizières.
Retour pour le déjeuner.

Un petit tableau déjà sympathique pour 2 heures de chasse.

Ici, un vivi (dendrocygne veuf) et 4 becs bleus (sarcelles hottentotes)
L'après-midi, petit tour en brousse pour traquer le cochon.

Résultat, un mâle exceptionnel de 76 kg, pas loin d'un record pour Mada !

De la belle et bonne viande !...
Couché de soleil sur le lac.
Un autre coin vers l'est de Majunga
A une soixantaine de kilomètres au sud-est de Majunga, arrivée au camp
Le coin des gardiens qui habitent là à demeure.
La case, simple mais aérée et confortable, est tout entourée de moustiquaire. Rien ne passe !
Souvenirs de bons gueuletons. Que des grands crus, bien sûr !

Un jour, on ne verra plus le plafond...

Le pigeon vert
Une perdix des sables ou ganga masquée, appelée par les locaux katakatra
3 cailles, un mâle et deux femelles.
Un ramier

4 merles

Installé sur le tatal pour l'affût du soir.

A 5 mètres de hauteur, belle vue sur les environs.

Le gardien du camp s'occupe du nourrissage des cochons pendant toute l'année avec des mangues. C'est sûr, ils vont venir...

Le premier, un male de 35 kg
Le deuxième, une femelle de 38 kg
Les gardiens du camp, disponibles à toutes heures,
Retour Accueil --- Contact : michel.bertard@ool.fr --- tél : 02 62 21 88 10