Tachybaptus ruficollis
Kiborano

Grèbe castagneux

Biométrie :
Taille : 25 à 29 cm
Envergure : 40 à 45 cm
Poids : 100 à 200 g
Longévité : 13 ans

C'est le plus petit et le plus trapu des grèbes. Il est immédiatement identifiable à sa petite tête ronde, son petit bec mince aux comissures pâles souvent visibles

Habitat : Le Grèbe castagneux aime bien les eaux dormantes, aussi n'est-il pas rare de le trouver sur les petits étangs, les mares et même les fossés innondés. De tous les grèbes, il est en effet celui qui peut nicher sur les pièces d'eau dont la surface est la plus réduite. Et ceci, non pas en raison de sa petite taille mais de son régime alimentaire moins piscivore que les autres espèces de grèbes.En période de reproduction, il accorde sa préférence aux cours d'eau lents dont la végétation émergée est suffisamment abondante pour dissimuler son nid. Le reste de l'année, il fréquente les lacs plus dégagés, les estuaires, et dans certaines régions, les eaux côtières abritées.

Vol : En tout temps, il passe beaucoup de temps à terre et on a peu d'occasions de le voir voler.

Régime : Son régime est nettement moins piscivore que celui d'autres grèbes et il peut trouver, même dans de petits plans d'eau, suffisamment de larves d'insectes et d'invertébrés aquatiques pour subvenir aux besoins de sa nichée. Plongeant sans cesse à la recheche des ses proies aquatiques, il est assez difficile à observer car il reste peu de temps à la surface lorsqu'il est en activité de pêche pour capturer des mollusques et des crustacés qui constituent l'essentiel de son régime.