Numenius phaeops

Courlis corlieu

Biométrie :
Taille : 40 à 46 cm
Envergure : 75 à 90 cm
Poids : mâle : 350 g ; femelle : 400 g
Longévité : 12 ans

Le courlis corlieu fait partie des plus grand limicoles. Son plumage n'a pas beaucoup de relief, mais il a en échange, son long bec incurvé qui semble disproportionné pour une tête aussi petite. (Longueur du bec 6 à 9 cm).

Habitat : Le courlis corlieu est essentiellement côtier, occupant les récifs exposés, les plages vaseuses, rocailleuses et sablonneuses, les zones boueuses des marées et les vasières des mangroves.

Comportements : Le courlis corlieu est un oiseau que l'on trouve davantage sur les zones côtières que son proche cousin, le courlis cendré (numenius arquata). Il se pose en groupes pendant les migrations, sur les rochers et les plages de la côte. Il se repose et dort en bandes sur les salines, autour des mares salées, souvent en compagnie de bécasseaux semipalmés.
Le courlis corlieu est monogame et solitaire, il chemine souvent seul, mais est assez grégaire en dehors de la période de reproduction.
Il se nourrit en picorant au sol ou à la surface de l'eau, moins souvent en immergeant la tête. Il fouille dans la vase pour trouver de petits invertébrés, et en picorant pour capturer de petits crabes ou autres proies similaires à la surface. Il sonde profondément et bouge tout en se nourrissant. Il peut aussi capturer des proies assez grandes qu'il mettra en pièces pour les avaler. Il rince sa nourriture si elle est boueuse. A marée haute, ils arpentent les côtes en grandes bandes pour se nourrir.

Vol : Le courlis corlieu migre en groupes bruyants, en formant un front disséminé ou une ligne en forme de chevrons. Ses battements d'ailes sont un peu plus rapides que ceux du courlis cendré. Lorsqu'il est en vol, on peut voir son croupion blanc, dont la couleur se prolonge en pointe vers le milieu du dos.

Régime : à l'intérieur des terres, le courlis corlieu se nourrit d'insectes et de larves, de vers, mollusques, araignées et autres petits invertébrés. Il consomme aussi quelques plantes, des petites baies et des graines.
Sur la côte, il se nourrit aussi de crabes et autres crustacés, mollusques, parfois de poissons, reptiles et oiseaux.